bio photo

savoirsconcrets@protonmail.com

Encyclopédie des Savoirs Concrets

100 femmes et hommes transmettent leurs savoirs concrets sur les impacts des politiques néolibérales dans leurs vies, leurs environnements de travail, leurs territoires et les biens communs.

Les témoignages de 100 hommes et femmes appartenant à divers milieux, territoires et formes d’habitat, seront enregistrés et diffusés sur un site web spécialement conçu.


« Dans les, années 1970 il y avait une culture, chez France Télécom, de prévention de la panne. On affichait à titre préventif. Si on savait qu’il y allait avoir une panne, qu’il y avait un équipement en fin de course ou qui donnait des signes de disfonctionnement, on intervenait. Le principe qui était enseigné par les anciens c’était : « prévenir la panne ! » (…) Après (la privatisation) un manager nous a réunis et il nous a dit : « il faut attendre que le client pleure ! »
Alain, technicien gestion réseaux informatiques chez Orange, Saint-Dénis

« J’ai assisté à la fin du monde. J’ai assisté au démantèlement méthodique des institutions auxquelles je croyais… (..) j’ai vu une armée d’occupation arriver dans mon monde et s’acharner à… mettre un terme aux croyances qui étaient les nôtres.
Christian, directeur de recherche, CNRS, Paris

« la volonté politique est de faire disparaitre cette institution et de transformer nos juges en échevins autour d’un juge professionnel. Ce qui serait très négatif parce que j’ai l’impression d’être devenue juge en rédigeant des jugements. (…) et en présidant des audiences. C’est là vraiment que le métier rentre. Si on ne préside plus, si on ne rédige plus on sera juste des potiches… Ce n’est pas la peine… En quelques sorte l’idée de cette loi c’est qu’il faut sécuriser les entreprises. (…) Ça apparait assez fou là mais la délinquance des entrepreneurs doit être protégée. Il faut protéger les délinquants… »
Hélène, Juge au Conseil de prud’hommes, Paris

« Il y a encore une vingtaine d’année, ici on avait la polyculture. Il y avait de l’élevage, et on avait plusieurs types de cultures. Maintenant, autour de nous, il n’y a plus que du blé, du maïs et de la betterave. Nous, les petits on a été écrasé. On essaye de produire encore. On fait des légumes et de la viande de bonne qualité. Mais on ne peut plus y vivre. »
Catherine, productrice agricole,Foncluse, dép. de la Vienne

Le projet « Encyclopédie des Savoirs Concrets » propose de constituer une large base de données d’interviews filmées ayant pour thématique l’impact réel sur le tissu de la société française des réformes et des transformations économiques et sociales qui ont eu lieu au cours des dernières décennies.

Un récit de type road movie des moments clefs de l’expérience mettra en lumière les questionnements, les rencontres, et les différents territoires dans lesquels s’encadrent les récits des témoins.